mardi 30 juin 2009

La vraie cellulite est inflammatoire

La cellulite est un amas se retrouve souvent autour des hanches ou sur les fesses et les cuisses.

C'est surtout un problème féminin car ce sont 90 % des femmes qui sont touchées par cette « affection » qui intervient dès la puberté, contre seulement 2 % des hommes.

Il s'agit de petites cellules qui prennent l'aspect d' amas quand ils sont nombreux. Cela forme des ensembles qui s'agglutinent en petites boules et qui donne un aspect capitonné aussi appelé « peau d’orange ».

Les causes sont souvent hormonales et favorisent son apparition. La cellulite est le résultat d'un stockage de graisse dans les adipocytes et d’une rétention d’eau tout autour de ceux-ci (derme et hypoderme).

Le résultat : au plus les adipocytes grossissent, au plus les enveloppes qui les contiennent se déforment et durcissent. Elles deviennent souvent douloureuses au toucher et au contact des vêtements (souvent les pantalons comme les jeans).

Elles deviennent de véritables barrières empêchant toute élimination et conduisant à l’aspect de peau d’orange. Ce processus s’auto-entretient du fait du ralentissement de la circulation sanguine, entraînant une stagnation des déchets métaboliques.

Il y a trois types de cellulite :

  • aqueuse, par la rétention d'eau, se situant le plus souvent sur les mollets ou les chevilles,
  • adipeuse (graisseuse), à cause d'une alimentation trop riche, se situant au niveau de la culotte de cheval,
  • fibreuse, due à un durcissement du collagène, douloureuse au pincement, situées au niveau des genoux et des cuisses.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire